Communiqué

Bazaarvoice

Publié le par Priscilla Nettre - mis à jour le

Bazaarvoice est le plus grand réseau mondial d’acheteurs actifs

Selon le CGC Index de Bazaarvoice, les acheteurs en interaction avec le Contenu Généré par les Consommateurs (CGC) achètent plus et plus souvent

BAZAARVOICE, Paris, France, 22 août 2016 - Bazaarvoice, Inc. (Nasdaq: BV), le réseau permettant aux e-commerçants de collecter et diffuser du Contenu Généré par les Consommateurs (CGC) authentique, s’intéresse, dans son tout premier CGC Index, à l’impact du CGC sur le comportement des acheteurs et leur décision d’achat.

Le CGC Index, réalisé par Bazaarvoice, révèle que le CGC a désormais une influence majeure sur le comportement des consommateurs et leur décision d’achat. Pour 71 % des consommateurs interrogés, les notes et avis clients ont une forte influence sur la décision d’achat. 76 % d’entre eux reconnaissent qu’il y a plus de possibilités qu’ils achètent un produit après avoir consulté un grand nombre de notes ou avis positifs. 

Basé sur 2 000 marques et sites de commerce du réseau mondial de Bazaarvoice, le CGC Index dévoile également que le Contenu Généré par les Consommateurs impacte le taux de conversion ainsi que l’augmentation du panier moyen. En effet, les clients achetant après une interaction avec le CGC, dépensent davantage : les sites de marques constatent une augmentation de 7,8 % de la valeur moyenne par commande, qui atteint une hausse 10,2 % pour les distributeurs.

Bazaarvoice dévoile également la hausse du revenu par visite qui constitue également un élément important pour mesurer le CGC et son impact sur le consommateur. Cet outil met en regard le nombre de clients acheteurs et les montants dépensés. Il permet d’obtenir un indicateur reflétant la valeur incrémentale générée par le CGC sur le site Internet d’une marque ou d’un distributeur. Parmi les clients Bazaarvoice, la hausse du revenu par visite liée au CGC est de 97 % en moyenne (106 % pour les distributeurs et 75 % pour les marques). En d’autres termes, si l’on compare deux acheteurs du réseau Bazaarvoice, le consommateur qui n’interagit pas avec le CGC dépense 20 €, contre 39,36 € pour celui qui procède à une telle interaction.

Le CGC en ligne peut également impacter le comportement d’achat en magasin. L’effet ROBO (Research Online, Buy Offline), permet de comprendre comment les acheteurs utilisent le CGC avant ou pendant leurs achats en ligne ou en boutique. Bazaarvoice note une relation évidente entre le CGC en ligne et le comportement d’achat hors ligne : pour chaque euro de revenu en ligne influencé par le CGC, la valeur équivalente en magasin est démultipliée. L’outil ROBO multiplier de Bazaarvoice indique que pour chaque euro de revenu en ligne influencé par le CGC, on compte 6,50 € de revenu en magasin influencé par ce même CGC.

Télécharger le communiqué de presse

Espace pub